Les origines des avatars

Les origines des avatars

Depuis toujours, l'être humain a cherché à surpasser ses limites biologiques en se projetant dans des créatures surhumaines artificielles. Parmi ces êtres fantasmés, il y a l'homme-machine.
Selon les époques, les « robots » relevaient de la mécanique, de l’automatique, de la robotique. À l’ère de l’informatique, les « avatars », la plus récente génération d'automates, sont des êtres digitalisés qui peuplent les ordinateurs et surtout les " entre-mondes " d'Internet.

À l'origine, « avatar » désignait des êtres réincarnés. Aujourd’hui, ce mot évoque l'artefact humain transformé, le corps réel étant remplacé par des images digitales et l'intelligence artificielle. Dans Internet, chacun de nous peut se projeter dans ces créatures artificielles et adopter des identités multiples pour dépasser ses limites.

Pour l'instant, les créatures humanoïdes dépendent de maîtres en chair et en os. Seule la science-fiction, notre imaginaire, rend possible le métissage de l'homme et de la machine, et projette le risque d’obtenir des machines autonomes et indépendantes, voire incontrôlables.

>